Les bienfaits du CBD pour les sportifs

Si le cannabis est surtout connu en tant que stupéfiant, il existe en réalité certaines variétés tout à fait inoffensives comme le chanvre. Riche en CBD, cette plante s’avère particulièrement utile pour améliorer notre santé et notre bien-être au quotidien.

Que vous soyez sportif amateur ou de haut niveau, le CBD peut d’ailleurs vous apporter de nombreux bienfaits au niveau de vos performances, mais également de la récupération.
Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

Le CBD : de quoi parle-t-on ?

Dans l’opinion populaire, il est assez fréquent de confondre le cannabis dit « récréatif » et le chanvre. Mais si ces deux plantes font bien partie de la même espèce (les Cannabaceae), elles diffèrent néanmoins par quelques subtilités.

Dans de nombreux pays de l’Union européenne, le chanvre peut être vendu en toute légalité lorsqu’il présente un taux de THC inférieur à 0,2%. Cette substance psychoactive, également connue sous le nom de tétrahydrocannabinol, est en effet responsable des effets psychotropes du cannabis.
Les variétés récréatives et thérapeutiques contiennent quant à elles entre 5% et 20% de THC.

Le CBD (cannabidiol) est une autre molécule que l’on retrouve dans les plants de chanvre et de cannabis : elle est considérée comme une substance active saine. Connus depuis l’antiquité, ses bienfaits sur la santé ont été mis en avant par l’Organisation Mondiale de la Santé il y a maintenant près de 5 ans.

Du fait de leur faible teneur en THC, les produits à base de CBD sont par ailleurs totalement inoffensifs et ne présentent aucun risque d’addiction.

Quels sont les bénéfices du CBD pour les sportifs ?

Le risque de blessures chez les athlètes

Qu’ils soient amateurs ou professionnels, les sportifs sont régulièrement exposés à un problème de surentraînement : ils peuvent alors souffrir de crampes, de courbatures ou d’une façon plus générale, de douleurs musculaires.

Pour nombre d’entre eux, une solution consiste alors à prendre des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène ou le paracétamol. Et si ces médicaments s’avèrent efficaces sur l’instant, ils peuvent néanmoins présenter certains risques à long terme : problèmes digestifs, insuffisance rénale, hypertension artérielle, etc. Par ailleurs, il est aujourd’hui admis que la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens peut affecter les performances sportives et diminuer les bénéfices des entrainements.

Le CBD constitue donc une alternative naturelle particulièrement intéressante à ce type de médicament. En se fixant sur les récepteurs du système endocannabinoïde, il agit au niveau du système nerveux central et permet de réduire les inflammations de façon efficace.

 

cbd sportif

Le CBD peut-il améliorer les performances sportives ?

Il faut savoir que le cannabidiol a récemment été retiré de la liste des substances interdites dans le milieu sportif. Et ce n’est pas un hasard ! Car contrairement aux produits dopants, cette molécule n’améliore pas les performances sportives de façon anormale.

Pour autant, le CBD peut agir à bien d’autres niveaux pour aider les sportifs à mettre en place une routine d’entrainement efficace.

Il s’agit par exemple d’un puissant anxiolytique : les athlètes pourront ainsi s’en servir pour mieux gérer leur anxiété lors des compétitions. Car si le stress peut parfois aider à se dépasser, il peut également avoir un impact négatif sur les performances sportives lorsqu’il n’est pas géré correctement.

Pris quelques minutes ou quelques heures avant une compétition, les produits à base de CBD permettent également d’améliorer la concentration : un autre facteur indispensable pour performer dans le milieu sportif.

Le CBD et la récupération sportive

Si le CBD s’avère très utile pour aider les athlètes à se préparer avant une séance de sport, il présente également de nombreux bienfaits du côté de la récupération sportive.

Sur le plan physique, tout d’abord, cette substance permet de réduire le temps de récupération en soulageant efficacement les douleurs musculaires. Il s’agit par ailleurs d’une molécule myorelaxante, qui permet de lutter contre les crampes et les courbatures.

Sur le plan mental, le CBD est idéal pour apaiser les tensions et améliorer la qualité du sommeil. Car si l’on n’y pense pas toujours, le sommeil profond est pourtant un élément fondamental pour les sportifs : il permet une relaxation complète des muscles ayant été sollicités lors de l’activité physique.

Quel mode de consommation privilégier pour profiter des bienfaits du CBD ?

Les produits à base de CBD se déclinent aujourd’hui sous de multiples formes : e-liquide, huile, comprimés, crèmes, gélules, etc. Si chacune d’elle présente ses avantages et ses inconvénients, aucun produit n’est réellement plus efficace qu’un autre : le choix dépendra essentiellement de vos préférences.

Pour les sportifs, il est toutefois recommandé d’utiliser l’huile ou la crème à base de CBD, qui s’avèrent particulièrement utiles à certains points.

L’huile de CBD

L’huile de cannabidiol présente l’avantage de permettre un dosage très précis, grâce à un système de compte-gouttes.

Elle peut être prise par voie orale ou cutanée :

  • En plaçant quelques gouttes sous la langue, vous obtiendrez un effet rapide : cette méthode est donc très efficace pour soulager le stress avant une compétition.
  • Après l’effort physique, vous pouvez également appliquer l’huile sur la zone douloureuse et masser délicatement pour faire pénétrer le produit.

La crème à base de CBD

Les crèmes aux extraits de CBD sont parfaites pour faire diminuer les crampes après un entrainement : très simples à appliquer, elles permettent un soulagement rapide des douleurs articulaires et musculaires.

En fonction des marques, les crèmes sont composées d’ingrédients divers qui agissent en complément du CBD : menthe poivrée, argile, camphre, etc.

Un bref rappel de la législation sportive

En 2018, l’Agence mondiale antidopage a reconnu officiellement que le CBD n’était pas un produit dopant. À ce titre, elle l’a retiré de la liste des substances interdites dans le milieu sportif.

Il est donc tout à fait possible de consommer du cannabidiol avant une compétition sportive, à condition que celui-ci ne contienne aucune trace de THC.

À l’inverse du CBD, le tetrahydrocannabinol présente en effet un risque pour la santé des athlètes. Cette substance active permet également d’améliorer la vision, la fréquence respiratoire ou encore l’oxygénation des tissus. En bref, elle améliore les performances sportives : c’est pour cette raison que le cannabis, contrairement au chanvre, est considéré comme un produit dopant.

Laisser un commentaire