Tout savoir sur le CBD dans le monde entier !

Dans cet article, nous allons voir ensemble l’histoire actuelle du CBD dans le monde entier et quels sont les freins à sa consommation. 

Qu’est-ce que le CBD ? 

Tout d’abord, il est important de rappeler ce qu’est le CBD. Il faut savoir que c’est une molécule appelée cannabinoïde présente dans le cannabis, mais également dans le chanvre. 

Cette molécule, présente naturellement dans le cannabis possède des propriétés intéressantes d’un point de vue médicinal. En effet, dans notre corps nous possédons deux types de récepteurs appelés CB1 et CB2 qui sont situés respectivement dans le cerveau et dans nos organes, ainsi que dans tout le reste de notre corps y compris le système immunitaire. 

Le CBD ne procure aucun effet psychotrope, puisque c’est une autre molécule qui est également très connue dans la culture populaire, le THC autrement appelé, tétrahydrocannabinol

Nombreux sont les consommateurs qui se tournent vers le CBD après avoir vus ou entendus des annonces scientifiques sur le sujet et qui souhaitent soulager leurs maux et ainsi, améliorer leurs quotidiens. Bien évidemment, il reste des études à mener sur cette molécule miracle afin d’établir une liste correcte et à jour des effets bénéfiques sur la santé et de rassurer les consommateurs souhaitant se lancer. 

Le CBD en France 

En France le CBD est considéré comme étant légal sous certaines conditions. Comme vous pourrez le deviner, le THC est quant à lui illégal et est considéré comme un stupéfiant. Depuis de nombreuses années des débats ont lieu afin d’éclaircir le chemin du CBD en France dans lesquels nous pouvons retrouver le camp qui est pour et celui qui est contre. 

En effet, l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990 précise que le CBD doit répondre à différents critères pour être considéré comme étant un produit légal. Bien évidemment, le critère principal reste la teneur en THC qui ne doit pas dépasser 0,2 %, ce qui signifie qu’aucun effet psychotrope ne sera ressenti par le consommateur. 

Mais récemment, la France était à la une des journaux concernant le CBD et la loi qui est instaurée dessus. Vous en avez sûrement entendu parlé dans les médias ou sur la toile, mais l’Union Européenne (UE) a jugé illégale l’interdiction du CBD en France

Espérons tout de même que cette annonce puisse changer la vision du CBD en France, bien qu’il commence à se faire connaître dans le bon sens et que les inquiétudes semblent s’envoler, il faut néanmoins attendre que l’Etat en prenne conscience et revienne sur ses pas. 

cbd

Le CBD en Europe 

Si nous prenons l’exemple d’un pays voisin, plus petit, mais bien en avance sur plusieurs sujets, comme la Suisse, le CBD est légal depuis 2011 si il ne dépasse pas 1 % de THC. Oui, 2011 ! 

Dans les autres pays, la situation est également majoritairement plus développée qu’en France, sans pour autant la ridiculiser d’un point de vue juridique. Bien évidemment, nous ne parlerons pas des Pays-Bas qui, aux yeux de tous, sont bien positionnés sur le sujet depuis plusieurs années. 

La France joue-t-elle le mauvais rôle ? 

Comme nous avons pu le voir, en Europe, le CBD semble avoir bien progressé avec différents pays l’ayant autorisé pour des usages thérapeutiques comme l’Allemagne, ou encore la Suisse

Par exemple, l’Angleterre a autorisé son usage thérapeutique en 2018, mais la Belgique a également autorisé son usage en 2019 en considérant le CBD comme un tabac à fumer. Si nous explorons les autres pays limitrophes, l’Italie et l’Espagne ont également autorisé son usage thérapeutique. 

CBD

Le CBD aux USA 

Divisée en plusieurs états, plus précisément, en 50 états qui possèdent chacun leurs propres lois, les Etats-Unis semblent bien en avance, mais la situation varie grandement d’un état à l’autre. 

Tout d’abord, cela peut étonner, mais le CBD était interdit auparavant ! Certes, dans certains états, le cannabis était déjà légalisé, mais ce n’est pas cela qui nous intéresse. Nous parlons actuellement de la fleur de chanvre de laquelle est extrait le CBD. L’ancien président Donald Trump aura sûrement fait l’une de ses meilleures décisions durant tout son mandat présidentiel, puisqu’en 2018, il autorise l’usage industriel du cannabis contenant une faible teneur en THC. Cela permet aux habitants et aux producteurs locaux de relancer leur activité et de faire renaître des cendres le commerce du CBD américain.