Peut-on perdre du poids grâce au CBD ?

Depuis de nombreuses années, les problèmes de surpoids et d’obésité sont considérés comme un véritable enjeu de santé publique.

Car au-delà de leurs impacts sur la santé mentale (diminution de l’estime de soi, entre autres), les kilos en trop ont également une incidence non négligeable sur la santé. Ils peuvent notamment entrainer une hypertension artérielle, l’apparition de diabète du type 2 ou encore certaines maladies cardiovasculaires.

Mais que soit en France ou partout ailleurs dans le monde, ce fléau ne semble pas près de disparaitre ! Car malheureusement, les personnes qui souffrent de surpoids ont souvent bien du mal à se débarrasser de leurs kilos en trop. Les régimes, qui sont très souvent porteurs d’espoirs, s’avèrent d’ailleurs bien peu efficaces à long terme.

C’est donc sans surprise que les chercheurs se penchent aujourd’hui sur des solutions alternatives. Et parmi elles, le CBD attire de plus en plus l’attention. Alors, cette molécule peut-elle vraiment devenir la solution que tout le monde attendait ?

Décryptage.

Les bienfaits du CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est une substance active que l’on retrouve dans le cannabis. Totalement sans danger, elle est de plus en plus plébiscitée pour ses nombreux bienfaits sur la santé, mais également sur le bien-être en général.

L’huile de CBD, notamment, est souvent recommandée pour lutter contre le stress et l’anxiété. Prises juste avant de dormir, quelques gouttes suffisent ainsi à apaiser l’esprit afin de bénéficier d’un sommeil réparateur.

Et contrairement au THC, une autre molécule présente dans le cannabis, le CBD ne présente aucun effet secondaire et ne rend en aucun cas « accroc ».

Au-delà de son effet relaxant, certaines études ont mis en avant les mécanismes physiologiques qui permettraient au CBD d’agir comme un effet coupe-faim et de brûler les graisses. Il permettrait ainsi de limiter les risques de santé liés à l’obésité.

Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ?

Le rôle du cannabidiol en lien avec les problèmes de surpoids

Avant toute chose, il faut bien comprendre qu’il n’existe actuellement aucune solution miracle permettant de venir à bout des problèmes d’obésité. On s’intéresse donc davantage à certaines solutions d’appoint qui permettraient de limiter les risques pour la santé.

Il faut savoir qu’en tant que cannabinoïde, le CBD agit au niveau de notre système endocannabinoïde. C’est d’ailleurs le rôle de ce système dans le métabolisme qui a poussé les chercheurs à se pencher sur le lien entre le CBD et la perte de poids.

Le système endocannabinoïde est composé de deux types de récepteurs :

  • les récepteurs CB1, qui agissent essentiellement au niveau du système nerveux ;
  • les récepteurs CB2, qui sont répartis dans tout l’organisme.

Ils permettent ainsi de réguler un certain nombre de fonctions essentielles telles que l’humeur, le stress, la douleur, mais également l’appétit et la consommation alimentaire.

Alors que les CB2 permettent en partie de limiter l’appétit, les CB1 ont à l’inverse tendance à favoriser la sensation de faim. Chez les personnes obèses, des récepteurs CB1 ont d’ailleurs été localisés dans certaines zones du corps où ils ne sont pas censés être (les tissus gras, notamment).

Selon certains chercheurs, il pourrait donc y avoir un lien entre l’obésité et l’activation des CB1. Et étant que le CBD agit sur les récepteurs en question, il serait donc tout à fait possible que cette molécule ait un rôle à jouer dans la perte de poids.

CBD et perte de poids : comment ça marche ?

L’action du CBD sur les graisses

En premier lieu, il faut bien comprendre que toutes les graisses ne sont pas mauvaises : alors que la graisse blanche est responsable de la prise de poids, la graisse brune s’avère en revanche très utile pour dégrader les nutriments et brûler les calories.

En 2017, une étude a donc été menée afin de comprendre le lien entre le CBD et les graisses présentes dans l’organisme. Le CBD permettrait ainsi de stimuler les « bonnes graisses », aidant ainsi l’organisme à brûler davantage de calories : c’est ce que l’on appelle la lipogenèse.

Le CBD et l’insuline

En 2013, une autre étude a mis en évidence le rôle du cannabis dans la régulation de l’insuline. Il s’agit d’une hormone sécrétée par le pancréas, qui favorise la prise de poids en stoppant le processus de brûlage des graisses dans l’organisme.

En interagissant avec le système endocannabinoïde, le CBD permettrait de réguler le niveau d’insuline permettant ainsi de faciliter la perte de poids.

Les propriétés anti-inflammatoires du cannabidiol

Dans certains cas, il arrive que la prise de poids soit due à une inflammation de la flore intestinale.

Or, il est admis depuis maintenant plusieurs années que le CBD a des vertus anti-inflammatoires particulièrement efficaces ! La prise régulière d’huile de CBD peut donc permettre de réduire rapidement l’inflammation.

Par ailleurs, cette molécule s’avère également très utile pour diminuer les douleurs chroniques qui peuvent accompagner l’inflammation de la flore intestinale.

La régulation de l’appétit

Parmi les nombreuses études menées sur le cannabidiol, l’une d’elles nous intéresse particulièrement pour mieux comprendre le rôle du CBD dans la perte de poids.

Il s’agit d’une étude menée en 2012 sur des rongeurs. Il a ainsi été montré qu’en bloquant les récepteurs CB1, le CBD avait une action de « coupe-faim ». Il s’agit d’ailleurs d’une propriété qui va à l’inverse du THC qui favorise quant à lui le grignotage.

Bien sûr, il convient de rester prudent quant à cette étude : les résultats ne pourront être confirmés que lorsqu’une étude similaire aura été menée sur des humains.

Le rôle du sommeil dans la perte de poids

Comme nous l’avons rapidement évoqué au début de cet article, le CBD est une molécule très utile pour favoriser un sommeil de qualité.

Or, on sait depuis longtemps que le sommeil est un allié précieux pour vous aider à perdre vos kilos en trop. On estime notamment qu’une personne en surpoids a beaucoup plus de chances de maigrir si elle bénéficie d’un sommeil de minimum 7 heures par nuit.

Attention toutefois : le sommeil n’est pas une solution miracle pour dormir ! Il peut en revanche vous aider à ne pas prendre plus de poids.

Laisser un commentaire