Le CBD : un espoir pour lutter contre le diabète

Depuis plusieurs années, le CBD est au centre de toutes les attentions. En 2018, l’Organisation mondiale de la santé l’a en effet reconnu comme « non nocif pour la santé », et a encouragé les recherches à propos des bienfaits de cette molécule.

Et les résultats n’ont pas trainé ! Aujourd’hui, on sait ainsi que le CBD peut s’avérer très utile pour améliorer notre santé au quotidien.

Gestion du stress, récupération sportive, amélioration de la concentration, traitement des insomnies… Les domaines dans lesquels le CBD peut intervenir sont nombreux ! Alors, serait-il possible d’aller plus loin, notamment dans le traitement de certaines maladies ?

C’est ce que nous allons tenter de découvrir en nous intéressant de plus près aux effets du CBD sur le diabète.

Diabète et CBD : quelques rappels

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, également connu sous le nom de cannabidiol, est une molécule que l’on retrouve dans la plante de cannabis. De façon plus précise : il s’agit d’un cannabinoïde, au même titre que le THC, le CBN ou encore le CBG.

Contrairement au THC, le cannabidiol ne provoque ni dépendance, ni paranoïa, ni même psychose. Il s’agit d’une molécule totalement inoffensive, qui est d’ailleurs reconnue pour ses nombreux bienfaits.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie qui se caractérise par une hyperglycémie chronique : un excès de sucre dans le sang. Les plus répandus sont le diabète de type 1 et de type 2 :

  • Le diabète de type 1, qui touche environ 10% des malades, est dû à une absence de sécrétion d’insuline par le pancréas. Cette situation s’avère très problématique, étant donné que l’insuline est le principal élément qui permet de faire baisser le taux de sucre dans le sang.
  • Le diabète de type 2, qui touche 90% des diabétiques, n’est pas dû à une absence d’insuline : celle-ci est simplement mal utilisée par les cellules de l’organisme.

S’il est difficile de déterminer avec précision les causes du diabète, on sait néanmoins que l’hérédité a un rôle non négligeable dans le développement de la maladie.

Du côté du traitement de la maladie, il faut savoir que le diabète de type 1 et de type 2 ne se soignent pas de la même façon : dans le premier cas, il faut réaliser des injections d’insuline pour éviter les carences. Pour le diabète de type 2, divers traitements antidiabétiques doivent être pris afin de maintenir l’équilibre glycémique.

Comment le CBD peut-il aider les personnes atteintes de diabète ?

À l’heure actuelle, le cannabidiol est utilisé pour soigner certaines maladies telles que la dépression, la sclérose en plaques, l’épilepsie ou encore la maladie de Crohn. Il est donc tout à fait légitime de se demander si cette molécule peut aider à combattre le diabète !

En réalité, il existe encore trop peu d’études pour déterminer si oui ou non, le CBD peut soigner le diabète de façon définitive. Il apporterait en revanche de nombreux bienfaits pour soulager les symptômes associés à la maladie.

Le rôle du système endocannabinoïde

En tant que cannabinoïde, le CBD agit dans l’organisme au niveau de notre système endocannabinoïde (SEC). Il se fixe notamment sur les récepteurs CB1 et CB2 afin de veiller à l’équilibre de notre métabolisme.

La prise de CBD peut donc aider les personnes atteintes de diabète en retardant la progression de la maladie. Puisque le SEC est fortement impliqué dans la régulation de l’humeur, du stress ou encore de l’appétit, le cannabidiol s’avère également très utile pour favoriser le bien-être général des malades.

Le CBD et le pancréas

Comme nous l’avons vu précédemment, le pancréas a un rôle central dans le développement de la maladie. Pour le diabète de type 1 notamment, c’est son inaction qui entraine une carence en insuline à l’origine d’une hyperglycémie. Certaines études ont néanmoins montré que le cannabidiol permettait de réguler le fonctionnement du pancréas.

Il faut savoir que le diabète est une maladie auto-immune : à cause d’un dysfonctionnement du système immunitaire, certaines cellules (les lymphocytes T) attaquent sans raison les cellules du pancréas.

Le CBD va alors inhiber cette réponse auto-immune, permettant au pancréas de continuer à produire un niveau stable d’insuline.

En 2013, une étude a été menée sur plus de 4000 patients atteints de diabète afin de mieux comprendre la relation entre le CBD et l’insuline.

Les patients ayant consommé du CBD ont ainsi vu leur taux de résistance à l’insuline diminuer de 17%. Des résultats encourageants, qui pourraient permettre aux personnes atteintes de diabète de type 1 de diminuer leurs injections d’insuline tout en gardant un taux de sucre dans le sang relativement stable.

Pour le diabète de type 2, une autre étude menée en 2015 a mis en évidence le rôle du CBD dans la réduction de l’inflammation chronique du pancréas.

Et bien qu’il s’agisse d’une étude menée sur des rats de laboratoire, les résultats s’avèrent encore une fois encourageants, laissant penser qu’il sera un jour possible de diminuer la progression du diabète grâce au CBD.

Le rôle du CBD en lien avec le diabète de type 2

Si le diabète de type 1 est essentiellement dû à un dysfonctionnement du système immunitaire, il faut savoir que l’apparition du diabète de type 2 est fortement liée au mode de vie.

Parmi les facteurs de risque, on retrouve ainsi :

  • les prédispositions génétiques ;
  • le surpoids, lorsque l’indice de masse corporelle dépasse les 25 kg/m2 ;
  • l’obésité abdominale, qui se caractérise par un tour de taille supérieur à 80 cm chez les femmes et 94 cm chez les hommes ;
  • le manque d’activité physique (moins de 30 minutes par jour) ;
  • le manque de sommeil.

 

cbd diabete

 

Il est donc important de surveiller tous ces facteurs afin de ne pas augmenter le risque de développer un diabète de type 2.

Et pour cela, on sait aujourd’hui que le CBD peut vous être d’une aide précieuse : il peut en effet vous permettre de mettre en place de meilleures habitudes de sommeil, de réduire votre stress et de prévenir l’obésité.

Il est donc tout à fait conseillé d’en consommer de façon préventive, même si vous êtes actuellement en parfaite santé !

Laisser un commentaire